Partie VI: Le triomphe de l’Amour?

Iman « Mon Iman, ma Rûmi, Comment commencer cette lettre ? Je ne sais point. Pour ne pas te faire souffrir, je m’étais dit qu’il serait mieux pour moi de sortir de ta vie. Toi si parfaite, toi si douce, toi si bienveillante, toi si spirituelle, toi si généreuse, ne méritais aucunement de subir une telle humiliation,... Lire la Suite →

Partie V: Le réveil du Lion

Babacar Cette nuit, le hurlement des chiens errants a été mon compagnon. Deux chats sous ma fenêtre se sont battus encore et encore, lorsque la nuit était tellement sombre, son silence tellement assourdissant. Tout le monde semblait être profondément plongé dans les bras de Morphée, sauf moi et ces êtres marginaux : en eux, je trouvais... Lire la Suite →

Partie IV: « Je refuse d’être lâche »

Iman « La beauté de l’épreuve se trouve, pour le croyant, dans les lunettes à travers lesquelles il choisit de voir la situation. Le choix n’est toutefois pas mécanique. Il demande souvent un énorme travail sur soi, une culture de l’esprit de dépassement, une confiance aveugle vouée au Créateur et à son décret. Cela ne veut... Lire la Suite →

Partie II: La tempête … après le calme

Iman Le réveil, les jours où l’on a peu dormi, le sommeil nous ayant fui : il est brutal, soudain, et souvent accompagné de cette envie de se terrer sous la couette… Quand on a grandi chez les Mbaye, les réflexes sont tout autres ; je me rappelle du coup, à l’entente du second appel du muezzin,... Lire la Suite →

Le Sermon

Criss, criss, criss. Les pas des fidèles, pressés par la chaleur du soleil ardent. Le klaxon retentissant des automobilistes impatients. Les cris et éclats de rire des collégiens profitant de leur pause pour se promener dans les rues bruyantes du Plateau. Ces rues débordant de symboles d’une dichotomie déroutante : les gratte-ciel surplombant les bâtisses anciennes... Lire la Suite →

Et un jour … tu deviendras femme

Crédit photo de couverture: Laye Pro (@layepro) Jeune fille, je m’amusais souvent à rêvasser de ma vie future… Enviant les « grandes sœurs » et autres voisines qui vivaient leur vie, semblaient jouir de cette liberté que je ne connaissais point, belles dans leurs formes et vêtements de femme. Captivée par leur grâce, légendaire qualité de ces... Lire la Suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑