Epilogue (3) : I will always love you

Iman Petit à petit, mes sens me reviennent. Surprise de me retrouver couchée sur une surface douce et confortable, j’ai peur d’ouvrir les yeux. Je laisse mes autres sens explorer mon environnement. Mes doigts touchent une surface satinée sur laquelle ils donnent l’impression de glisser. Mes narines sont titillées par une odeur bizarrement familière, celle … Continuer la lecture Epilogue (3) : I will always love you

Epilogue (1) : Seuls contre tous

Iman Les nuits du mois de septembre ont cette profondeur spéciale, accentuée par la lourde chaleur qui les caractérise si particulièrement. Entrecoupées de vents furtifs, elles semblent nous rappeler que ces prémices de l’incomparable chaleur infernale ne sont que néant devant l’ampleur de l’infinie miséricorde divine. Le vent passe, tel un amant furtif, embrassant au … Continuer la lecture Epilogue (1) : Seuls contre tous

A bientôt… avec vous

Durant ces quelques mois, Dans ma bulle, je me suis cachée Pour plusieurs raisons, je dois l’avouer Le nombre de billets que j’ai entamés sans les terminer ? Cette peur intérieure, cette crampe au ventre, qui me serrait la gorge ; Cette crainte que le prochain billet ne serait pas aussi… Beau, bien, palpitant, saisissant… que le … Continuer la lecture A bientôt… avec vous

Partie III: « J’avais voulu que tu sois mienne »

Iman La gorge déjà sèche, je déplie machinalement cette lettre… Cette lettre qu’il m’a laissée, la dernière fois que je l’ai vu, sur le pas de ma porte. Ce jour-là, mon prince Sérère, jadis fier et à l’allure magnanime, regardait ses pieds, incapable de croiser ce regard qu’il aimait tant fixer avec des yeux remplis … Continuer la lecture Partie III: « J’avais voulu que tu sois mienne »

La sournoise: plainte de l’endeuillé

La mort, cette sournoise. Elle nous suit partout, et ricane lorsque distraits par la vie, nous oublions qu’elle constitue la seule véritable et implacable certitude. Elle nous nargue en s’attaquant aux êtres chers, se joue de nous en installant des habitudes machinales, telles que l’invocation du « ina lillahi wa ina ilayhi raaji’un », ou de notre … Continuer la lecture La sournoise: plainte de l’endeuillé